Les mineurs isolés – Septembre 2016

Des centaines d’enfants mineurs isolés sont à la rue, sans protection et privés de scolarisation.Ils dorment dans le métro, dans des endroits insalubres, parfois sur les camps. Ils sont seuls face aux dangers de la rue. Les bénévoles des collectifs qui sont en contacts avec nombre d’entre eux témoignent de leur urgence à trouver un toit, de la nourriture et d’être scolarisés au plus vite.
Nous sommes bien loin des grandes déclarations sur le « Paris solidaire »

Vous aimerez également ceci :

Comment (1)

  1. L’essentiel est bien là, des mineurs restent à la rue illégalement, des mois, des mineurs sont privés de scolarité, et la situation empire.
    Merci d’avoir été là et de l’avoir dit, d’exposer les raisons d’une centaine de jeunes isolés habituellement invisibles et sans voix.

    Cependant, ce sont des mineurs.
    En France depuis trop peu de temps pour connaître notre droit.
    Individuellement ils ont un risque à montrer leur tête.
    L’éthique aurait voulu qu’on leur explique et leur demande – le journaliste ne leur a pas parlé de leur consentement à l’image, et on voit l’un des rappels qui lui sont faits.
    L’usage aurait voulu qu’on les floute, ou qu’on ne filme pas leur visage.

    Une demande de consentement (aux jeunes concernés et à des adultes qu’ils avaient choisi comme référents) avait eu lieu dans les reportages précédents de Télé-Bocal, et c’était bien.

Comments are closed.

Télé Bocal

GRATUIT
VOIR