Brassens et les cognes

Le 18 juin 2011, un petit rassemblement décide de chanter la chanson Hécatombe de Georges Brassens en face du commissariat Cité à Paris. Les paroles évoquant un lynchage de flics, n’ont visiblement pas plu aux agents de police qui ont réprimé certains choristes de manière un peu brutale.

 

Vous aimerez également ceci :

Télé Bocal

GRATUIT
VOIR