Manifestation du 24 juin à Bastille contre la loi El khomri

Il est inadmissible que Manuel Valls assimile, comme il l’a fait, les manifestants à ceux qu’il qualifie de casseurs et rejette sa propre responsabilité sur les organisations syndicales en leur imputant le climat social qui se détériore.

Police et service d’ordre – Mai 2016

Pour les manifestants, cette situation actuelle renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées dans un climat de tension dont le premier ministre porte l’entière responsabilité ! Les pouvoirs publics doivent garantir le droit de manifester dans la sécurité.
Télé Bocal

GRATUIT
VOIR