Un peu d'histoire

image_pdfimage_print
Jingle Short Court
La naissance de Télé Bocal :
TÉLÉ BOCAL est née, en 1995, sur l’initiative de Shorties pour le court-métrage (créée un an plus tôt pour promouvoir le court-métrage français) et d’autres associations comme, La charrue avant les boeufs, Les copirates ou Dreamland Pictures.
Goumen 1995-2008

Au départ, ce groupement d’associations décide d’expérimenter un média de proximité à Goumen Bis. Ce lieu culturel, bien connu du 20e arrondissement de Paris, réunit depuis une dizaine d’années plusieurs associations liées à l’activité du spectacle. Cet endroit est réellement impliqué dans la vie culturelle du quartier ; spectacles et animations y sont nombreux (cinéma, théâtre, installations, concerts, expositions…).

 

Pendant l’été 1995, trois émissions de TÉLÉ BOCAL (composées des productions des quatre associations) sont projetées sur des moniteurs de télévision dans la cour de Goumen Bis devant un public composé d’amis et de gens du quartier. À la rentrée 95, face au succès de ces diffusions, Shorties pour le court métrage décide de continuer l’aventure, et crée une nouvelle association : TÉLÉ BOCAL.
La Télé de quartier est née… Petit à petit, le réseau de diffusion s’étoffe et les bars des alentours commencent à programmer TÉLÉ BOCAL au rythme d’une émission tous les mois.

À la rentrée 96, forte de son succès, TÉLÉ BOCAL continue d’élargir son audience. Un journal est créé : Aquarium, envoyé aux adhérents et distribué lors des diffusions.
TÉLÉ BOCAL a réussi à diffuser son programme d’une heure dans 44 lieux tous les mois, répartis dans tout Paris ainsi que dans certaines villes de province, diffusant ses émissions par le biais d’un magnétoscope et d’un ou deux téléviseurs.

L’équipe à ses débuts

 

L’équipe de TÉLÉ BOCAL composée, au départ, uniquement de bénévoles devient, au fil des années, plus importante. Elle rassemble des gens venus d’horizons les plus divers (Télévision, Cinéma, Étudiants, Chômeurs, Habitants…), tous unis par la même volonté de créer une télévision de proximité originale.

 

 

 D’où vient le nom de TÉLÉ BOCAL ?

Télé Bocal c’est d’abord l’idée de réaliser une télévision locale, de plus l’équipe s’installe dans un petit local du 20e arrondissement de Paris. Ce local devient alors par contiguïté un bocal dont la transparence permet un regard ouvert vers l’extérieur, tout en permettant à la population du quartier d’avoir un accès visuel des productions effectuées au sein de l’association.  Et c’est justement cette notion de regards croisés que Télé Bocal veut mettre en avant. Le quartier où l’on vit peut également être considéré comme un bocal, un microcosme qui n’empêche cependant pas de s’intéresser au monde extérieur.  De même que le bocal, signifiant la tête en argot, est le siège de nos pensées et de notre imagination.