Pourquoi faire un don à TELE BOCAL?

Télé Bocal est une association à but non lucratif et désintéressé. Elle a un caractère éducatif, philanthropique, social et humanitaire, elle est donc reconnue d’utilité publique par l’administration fiscale et peut donc recevoir des dons déductibles à 66 % pour les personnes et à 60% pour les entreprises. 

 

Un peu d’histoire . . .

 C’est partant de la thématique de « la vie des quartiers » qu’est née Télé Bocal en 1995. Diffusant son programme par le truchement des bars musicaux, la chaîne associative s’impose pendant ses dix premières années comme la télé de proximité à Paris.

À ses débuts, Télé Bocal diffusait ses programmes en public de bars en bars ce qui lui a valu l’appellation de « Télé Brouette » car nous transportions nos télévisions et magnétoscope VHS pour assurer la diffusion de nos programmes. Fort de notre succès, les lieux de diffusion se sont multipliés rapidement jusqu’à aller quarante-quatre lieux différents à Paris et plusieurs villes de province relayaient le programme, Rennes, Quimper, Montpellier, Brest, Toulouse. Cette expérience de « Télé Brouette à durée jusqu’aux années 2000 puis la chaîne obtient des autorisations temporaires pour diffuser en hertzien et commence son aventure de télévision hertzienne. C’est en 2007 que Télé Bocal obtient une autorisation d’émettre par le CSA, sur la TNT Ile de France à partir de la tour Eiffel, sur un bassin de 8 millions d’habitants, lui ouvrant ainsi une diffusion sur un canal partagé avec Cinap’s TV, BDM et Demain TV.

 

Le quartier est notre ADN social et architectural, il nous définit au fil des décennies urbaines. Que ce soit les quartiers de Paris ou bien ceux de New York, nous sommes dans le bocal d’une immense diversité culturelle. À travers le prisme de Télé Bocal, nous vivons son évolution depuis plus de 20 ans, les images d’archives sont révélatrices de notre condition, de notre mutation et notre propre évolution. Chaque quartier a son rythme, ses couleurs, son architecture, ses odeurs et ses populations. Le quartier est le pouls des villes, c’est un lieu de passages. Pour chaque époque, le quartier a sa propre vie, son propre visage. Le quartier est en perpétuelle transformation, il mue doucement, mais constamment, reflet de son époque, de cette société et de ses citoyens qui l’empruntent. Le quartier est un lieu de vie : on y travaille, on y joue, on y discute, on s’y assoit et on regarde l’autre, on y rit, on s’interpelle, l’échange se fait, l’humain fait et est le quotidien de la rue. La rue reste le dernier espace populaire aujourd’hui dans lequel la mixité sociale se meut, existe, tout en conservant son anonymat qui est l’apanage des grandes villes.

 Merci pour Votre aide !

 

Vous pouvez également faire un Don avec Paypal en cliquant sur le logo ci -dessous :don__paypal

 

 

 

 

Télé Bocal

GRATUIT
VOIR