Les réfugiés de Paris sont en colère

image_pdfimage_print

Les réfugiés de la Chapelle et de Paris en ont assez de vivre sous les ponts. Une centaine de demandeurs d’asile installés à Jaurès s’est rendue à proximité du ministère de l’intérieur, mercredi 13 juillet 2016. Ils ont trois demandes : un toit, des papiers, et l’annulation de toutes les obligations de quitter le territoire (OQTF).

Vous aimerez également ceci :