#ActusQuartier : LibérezRémi

À l’heure où d’autres perfectionnaient leurs bronzages sous le soleil Aoûtien, Rémi s’est rendu au siège d’En Marche pour réclamer la ratification du traité d’interdiction des armes nucléaires par la France. Comme rencontrer Jupiter n’est pas anodin, il arborait un nez rouge et avait même acheté un présent : des jouets en forme de missiles nucléaire. Malheureusement, au pays des droits de l’Homme, ce type de déclaration est punie. Ainsi, Rémi est désormais gardé à vue. Une chute bien triste, pour notre clown.