Actu de semaine 25 janvier – Mali

L’arrivée de soldats français à Kidal intervient après la reconquête, au côté de l’armée malienne et sans grande résistance, des deux plus grandes villes du Nord du Mali, Gao et Tombouctou. C’est ce que les habitants du 20ème ont beaucoup retenus dans l’actualité de cette semaine.

L’important c’est l’amour

Les manifestants du mariage pour tous ont défilé en faveur du projet de loi entre Denfert-Rochereau et la place de la Bastille à Paris dimanche 27 janvier. D’après la préfecture de Police, ils étaient 125.000 à battre le pavé de la capitale contre 400.000 selon les organisateurs.

Ce qui vous rend heureux

Qu’est ce qui vous rend heureux? Voilà la question que Télé Bocal a demandé aux habitants du quartier pendant leurs marchés. Alors heureux ou pas?  

Festival international SIGNES DE NUIT – Vendredi 25 Janvier

L’audiovisuel mondial en résistance Découvrez les cultures du cinéma indépendant et fêtons les différences culturelles ! Festival international SIGNES DE NUIT – 18, rue Budé 75004 Paris – France – Tel : +33 (0) 1 40 46 92 25 – +33 (0) 6 84 40 84 38 – cood.int@signesdenuit.com

Pas homophobe

Deuxième partie de la manifestation contre le mariage pour tous, intitulée « Pas homophobe », qui avait réunie plus de 800 000 manifestants selon les organisateurs. Une manifestation qui s’est déroulée Dimanche 13 Janvier.

Pas de Mariage pour tous

Première partie de la manifestation contre le mariage pour tous, intitulée « Pas de mariage pour tous », qui avait réunie plus de 800 000 manifestants selon les organisateurs. Une manifestation qui s’est déroulée Dimanche 13 Janvier.

Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes

«Ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes». Après les auto-entrepreneurs et les médecins, c’est au tour des infirmièr(e)s et des aides-soignant(e)s de manifester leur colère en dénonçant «la pénibilité et la dégradation constante» de leurs conditions de travail «qui contribuent aujourd’hui à la mise en danger du patient»  

Opération « Caméra Cachée » Place Aligre

Des paquets cadeaux pour dire non à la caméra de vidéosurveillance qui balaie le marché d’Aligre, dans le XIIe arrondissement. Samedi 5 janvier, des dizaines de personnes se sont réunis pour réclamer la suppression de l’appareil baptisé l’Œil de Moscou.